Plainte du syndicat des drogues illicites contre l´Etat


Cliquez sur l´image pour voir la vidéo.

« Je suis avocat. Je représente le syndicat des vendeurs clandestins de cannabis, de crack, de coke, d’héroïne et de cocaïne.

 

A la demande de mon client, je dépose ce jour, 19 septembre 2011, une plainte contre l’Etat français pour discrimination, constitution de monopole et concurrence déloyale.

 

En effet, alors que l’alcool et le tabac sont officiellement reconnus comme « drogues », ils ont une existence protégée par l’Etat. Ces sont des drogues dites « licites ». Or ces drogues causent bien plus de morts et de malades que toutes les autres drogues réunies.

 

Tandis que les substances que nous (le syndicat des vendeurs clandestins que je représente) nous diffusons sont, elles, interdites et classée en drogues « illicites ».

 

Nous n’acceptons plus cette discrimination officielle. Nous n’acceptons plus que l’Etat protège ainsi un monopole inacceptable ! Soit toutes les drogues deviennent licites, soit elles deviennent toutes illicites.

 

Mais les règles du jeu doivent être les mêmes pour tous !

 

Vive la République française ! »

Laisser un commentaire