Nier la théorie de l’évolution va devenir un délit

Les députés planchent actuellement sur un projet de loi visant à pénaliser le fait de nier la théorie de l’évolution darwinienne ou de soutenir l’intelligent design (dessein intelligent). Le nom du député à l’origine du texte est tenu secret afin d’éviter le harcèlement des groupes extrémistes religieux qui ne manqueront pas de réagir.

 

L’Assemblée parlementaire, dans l’exposé des motifs du texte en préparation, « s’inquiète de l’influence néfaste que pourrait avoir la diffusion de thèses créationnistes au sein de nos systèmes éducatifs et de ses conséquences sur nos démocraties. Le créationnisme, si l’on n’y prend garde, peut être une menace pour les droits de l’homme.

 

« Les créationnistes remettent en cause le caractère scientifique de certaines connaissances et présentent la théorie de l’évolution, issue des travaux de Darwin, comme une interprétation parmi d’autres. Ils accusent les scientifiques de ne pas fournir de preuves suffisantes pour valider le caractère scientifique de la théorie de l’évolution. A contrario, les créationnistes défendent la scientificité de leurs propos. Tout cela ne résiste pas à une analyse objective.

 

« Nous sommes en présence d’une montée en puissance de modes de pensée qui remettent en question les connaissances établies sur la nature, l’évolution, nos origines, notre place dans l’univers.

 

« Le risque est grand que ne s’introduise dans l’esprit de nos enfants une grave confusion entre ce qui relève des convictions, des croyances, des idéaux de tout type et ce qui relève de la science. Une attitude du type «tout se vaut» peut sembler sympathique et tolérante, mais en réalité elle est dangereuse.

 

« Le créationnisme présente de multiples facettes contradictoires. L’intelligent design (dessein intelligent), dernière version plus nuancée du créationnisme, ne nie pas une certaine évolution. Cependant l’intelligent design, présenté de manière plus subtile, voudrait faire passer son approche comme scientifique, et c’est là que réside le danger.

 

« Le créationnisme prétend à la rigueur scientifique. Par cette démarche, qui représente un outil particulièrement dangereux de manipulation mentale, les créationnistes entendent séduire et distiller le doute et la perplexité dans les esprits des non-spécialistes.

 

« Le combat mené contre la théorie de l’évolution et ses défenseurs émane le plus souvent d’extrémismes religieux proches de mouvements politiques d’extrême droite. Les mouvements créationnistes possèdent un réel pouvoir politique. De fait, et cela a été dénoncé à plusieurs reprises, certains tenants du créationnisme strict souhaitent remplacer la démocratie par la théocratie.

 

« L’enseignement de l’ensemble des phénomènes concernant l’évolution en tant que théorie scientifique fondamentale est donc essentiel pour l’avenir de nos sociétés et de nos démocraties ».

 

>> Ces commentaires, lus sur le blog du journaliste scientifique Pierre Barthélémy (lemonde.fr), à la suite de l´article intitulé : "La Turquie s’attaque de nouveau à Darwin" :

 

 

et :

 

 

 

Laisser un commentaire