L´Ecole des métiers de l´information (EMI-CFD)

 

 

L’Ecole des métiers de l’information (EMI-CFD) propose un ensemble de formations dans les secteurs de la presse, de l’édition, des arts graphiques, de la photographie et du multimédia.

Son réseau d´intervenants est constitué d´un millier de professionnels en exercice (dont votre serviteur, sur la déontologie journalistique).

Aujourd’hui, un journaliste de presse écrite doit savoir rédiger pour un site web, un graphiste concevoir des visuels adaptés au papier comme à l’électronique, un photojournaliste maîtriser les nouveaux canaux de diffusion de ses images... Ces nouveaux défis exigent non seulement une évolution de la formation à ces métiers, mais aussi une réflexion approfondie sur les conséquences entraînées par un tel changement. L’EMI-CFD se propose de répondre à ces deux objectifs, en élargissant la palette de son offre "sans transiger sur la qualité du traitement de l’information".

L’École des métiers de l’information a adopté le statut de Société coopérative de production (Scop) en 1995, après treize ans de fonctionnement en association loi 1901. L’organisation en coopérative permet la mise en œuvre d’une autre conception du travail et de la répartition des richesses. Le capital de la société est détenu majoritairement par ses salariés et chacun des nouveaux collaborateurs a vocation à devenir associé. La Scop fait aussi une place particulière à la démocratie, selon le principe « une personne= une voix », quel que soit le montant du capital détenu par chaque sociétaire. L’assemblée générale élit ses organes de direction, sans favoriser les détenteurs les plus dotés en parts sociales.

 

 

 

Laisser un commentaire