Persécutions

La Russie mène une répression dure contre les Témoins de Jéhovah

Le nombre de Témoins de Jéhovah privés de leur liberté a augmenté de façon spectaculaire et rapide en Russie depuis l'interdiction de leur religion en avril 2017. En France, les belles âmes ignorent ces discriminations. Et peut-être même les approuvent-elles secrètement ? Sinon, au moins, elles protesteraient.

Selon Human Rights Without Frontiers (HRWF), la situation s'aggrave jour après jour. Les jeunes Témoins de Jéhovah pourraient également être ciblés pour leur objection de conscience au service militaire, en tant que membres d'une « organisation religieuse extrémiste interdite » (Code pénal, article 282.2).

Sur le site des Témoins de Jéhovah en Russie : session du Conseil russe des droits de l'homme (2016), instance à qui les épouses des Témoins de Jéhovah emprisonnés préventivement ont adressé une lettre ouverte.

Par solidarité avec ces hommes persécutés, je tenais à donner la liste mise à jour de 16 prisonniers au 8 juin 2018. Leur détention préventive est systématiquement prolongée jusqu'au début de leur procès cet été :

Région Oryol
Dennis Christensen

Tatarstan
Ilkham Shamilevich Karimov, Vladimir Nikolayevich, Konstantin Matrashov, Aydar Maratoviсh Yulmetyev

Bashkortostan
Anatoliy Sergeyevich Vilitevich

Murmansk
Roman Nikolayevich Markin, Viktor Fedorovich Trofimov

Vladivostok
Valentin Pavlovich Osadchuk

Orenburg
Aleksandr Gennadyevich Suvorov, Vladimir Yuryevich Kochnev

Magadan
Konstantin Nikolayevich Petrov, Ivan Grigoryevich Puyda, Yevgeniy Anatolyevich Zyablov, Sergey Liviyevich Yerkin

Tomsk
Sergey Gennadyevich Klimov.

Le 7 juin dernier, dix des épouses des 16 TJ emprisonnés en Russie ont envoyé une lettre ouverte à Mikhail Fedotov, conseiller du président Poutine et président du Conseil présidentiel pour la société civile et les droits de l'homme, dont voici l'essentiel :

« Cette lettre ouverte à vous est un cri de désespoir. Les gens qui nous sont chers, nos maris, ceux qui nous nourrissent, les pères de nos enfants, les gens pacifiques et honnêtes, toujours prêts à aider les autres, sont jetés derrière les barreaux pour être soupçonnés de lire les commandements bibliques et de prier ensemble avec nous et nos enfants au Dieu dont le nom, écrit dans la Bible, est Jéhovah.

À ce jour, en Russie, 17 personnes sont déjà en détention préventive. Un de nos compagnons croyants est en détention depuis plus d'un an. Des dizaines de croyants, dans 11 régions de Russie, sont assignés à résidence ou ont l'interdiction de quitter leur ville de résidence. Chaque jour qui passe, leur nombre augmente. Considérant qu'en Russie il y a 175 000 personnes professant la religion des Témoins de Jéhovah, nous nous demandons combien de dizaines, centaines ou milliers de victimes de conscience prendront avant que la persécution criminelle injuste des gens pour leur foi en Dieu soit terminée.

Sous le couvert de la lutte contre l'extrémisme, beaucoup d'entre nous, et même nos enfants, ont été menacés d'armes par des agents des forces spéciales et ont reçu l'ordre de se coucher face contre terre. Nos maisons ont été pillées et fouillées, nos téléphones et ordinateurs ont été saisis, de sorte que nous ne pouvons pas travailler ou mener une vie normale. Nos photographies de famille, nos passeports et autres documents personnels et nos Bibles ont été confisqués. Ils essaient de nous forcer à vivre dans la peur et à trembler chaque fois qu'on frappe à la porte ou au son d'une sirène dans la rue, alors qu'on attend l'arrestation simplement pour notre foi. Certains croyants ont déjà été renvoyés de leur lieu de travail après de nombreuses années de travail sans faute simplement parce que l'organisation des Témoins de Jéhovah est interdite en Russie. Nous ne pouvons pas trouver les réponses aux questions de pourquoi nous sommes soumis à un tel harcèlement dans notre pays, et quelle religion sera la prochaine victime après nous ?

Les forces de l'ordre qui persécutent nos maris pour leur foi en Dieu expliquent que c'est à cause de la décision du 20 avril 2017 de la Cour suprême de la Fédération de Russie de liquider toutes les entités juridiques des Témoins de Jéhovah en Russie.

[Or] cette décision n'a pas interdit la religion des Témoins de Jéhovah en Russie. Il s'agissait uniquement d'entités juridiques. Alors, pourquoi les forces de l'ordre agissent-elles en violation de la volonté du gouvernement de notre pays ? Qui dans notre pays profite de la répression massive des croyants religieux ? Pourquoi nos proches sont-ils accusés d'un crime grave avec la perspective d'une peine d'emprisonnement de 6 à 10 ans pour une activité extrémiste fictive ? Pourquoi les forces de l'ordre interprètent-elles à tort l'expression pacifique de la foi en Dieu comme participation à une organisation extrémiste ?

Face à de telles circonstances monstrueuses, nous avons peur pour l'avenir de nos enfants. Le terrain a été aménagé pour que les enfants soient arrachés à leurs parents, dont la foi en Dieu a été déclarée "mauvaise". Nouvelles que l'information sur les enfants dont les parents sont les Témoins de Jéhovah est recueillie dans des établissements éducatifs et médicaux est très inquiétant. Il n'est pas surprenant que pratiquement chaque semaine des familles entières de nos frères croyants abandonnent tout et fuient à l'étranger pour demander l'asile politique pour la protection de leurs enfants.

En échange de la liberté et d'une vie tranquille, nous sommes invités à renier notre foi. Ce n'est pas seulement une figure de style : les enquêteurs nous ont directement invités à signer des documents pour éviter d'être punis pour « extrémisme ». Sinon, selon leurs mots, aucun avocat ne pourra nous sauver. Mais nous ne pouvons pas arrêter de croire en Dieu. C'est un droit que chaque individu a depuis sa naissance. La Fédération de Russie est un État multiconfessionnel et nous, en tant que citoyens de la Russie, avons le droit de nous attendre à ce que nos droits soient respectés par l'État. Nous ne demandons pas de privilèges spéciaux. Nous demandons une seule chose - s'il vous plaît, défendez nos droits.

Honorables membres du Conseil ! Une campagne de terreur a été déclenchée contre toute une religion, l'une des plus grandes religions chrétiennes en Russie. Les droits de l'homme fondamentaux sont bafoués : droit à la liberté de culte et à l'inviolabilité personnelle, droit à la dignité personnelle, droit à la vie privée, droit à l'inviolabilité du foyer, liberté de conscience, liberté de pensée, liberté de culte , le droit à la propriété privée.

Si le gouvernement russe ne met pas rapidement fin à cette campagne de terreur grandissante, l'administration devra faire face à une catastrophe nationale des droits de l'homme. Nous sommes certains que vous avez le pouvoir d'agir maintenant ! Nous vous demandons de transmettre ces informations au Président de la Fédération de Russie et d'utiliser tous les moyens légaux possibles pour rétablir les droits des croyants. »

> Pas sûr qu’en France, nos associations spécialisées dans la défense des droits réagissent, ou que l’asile politique soit accordé à ces martyres, puisque notre pays incite lui aussi de façon très officielle (députés, sénateurs, Miviludes, Fecris) à la haine des T.J.

7 réflexions au sujet de « La Russie mène une répression dure contre les Témoins de Jéhovah »

  1. Pipote

    Visiblement vous ne connaissez pas les Témoins de Jéhovah. Vous vous contentez de répéter ce que l’on vous raconte sans vérification…
    Par exemple quand vous écrivez : “Pourquoi les forces de l’ordre interprètent-elles à tort l’expression pacifique de la foi en Dieu comme participation à une organisation extrémiste ?” Avez-vous regardé la réponse de ces autorités ?
    – Lorsque les écrits distribués (et donc interdits) proclament que Jéhovah détruira la Russie comme tous les pays qui ne se soumettent pas à sa loi, comment interprétez vous cela ?
    – Quand les Témoins interdisent à leurs membres de dénoncer tout pédophile faisant partie de leur communauté, et les laissent donc agir en toute liberté en dehors… Comment interprétez-vous cela ?
    – Quand des parents Témoins de Jéhovah ostracisent leurs enfants, les jettent dehors de leur maison parce qu’ils ne veulent plus suivre les ordres des dirigeants américains. Si cela n’est pas de l’extrémisme, alors je me fais curé !
    Etc. Etc;

    Répondre
    1. Jean-Luc Martin-Lagardette Auteur de l’article

      Toutes ces allégations n’ont pas été validées par un tribunal impartial. Les reprendre comme vous le faites constitue de la calomnie et une discrimination de fait. Mais c’est malheureusement courant en France, avec sa politique “antisecte” qui évite soigneusement d’être confrontée publiquement à leurs contradicteurs…

      Répondre
      1. DANIEL

        On ne peut que regretter les souffrances individuelles à l’encontre des personnes Témoins de Jéhovah, mais comme le dit le commentaire de Pipote, cette organisation est belle et bien extrémiste et il suffit de regarder son abondante littérature ne serait-ce qu’à propos de la punition ( c’est leur expression) par ostracisme et chantage affectif qu’elle inflige à ceux qui quittent le mouvement ! Cette punition infligée est une grave atteinte à la liberté de changer de religion ! En conséquence, il me semble légitime en l’état actuel des choses, de retirer la liberté de religion à une organisation qui la refuse aux autres !

        Répondre
  2. Marc Elseven

    “Toutes ces allégations n’ont pas été validées par un tribunal impartial.”
    Regarder royal commission d’Australie vous aller voir comment c’est validé …
    aux état -unis ils ont payé des millions pour les cas d’abus sexuelles sur enfants .
    C’est un secte très dangereux
    en plus pourquoi plaindre, dans leur enseignement c’est le signes des dernier jours
    alors je comprendre pas , vous tous croyiez que satan dirige tout les pays !! demande des pardons pourquoi

    Répondre
  3. jullien

    la pire des hypocrisie est de ce faire passer pour des martyrs.Or vous êtes les premiers à ne pas respecter les lois dans le pays ou vous êtes,( ex:refus de voter …)Mais vous êtes les premiers à dire à vos adeptes de bénéficier des aides d’état, ou plus prosaïquement des aides sociales du grand satan..Vous n’avez aucun honneur, aucune continuité dans vos propos et vous vous plaigniez tout le temps du Monde qui vous entoure…Vous êtes des menteurs et des blasphémateurs du message divin….Il suffit de lire la prose qui a été éditée au fils des ans pour s’apercevoir que vous n’êtes que de faux prophètes…Mais vous n’avez même pas le courage de vous informer de vos propres discours….Vous vous caractérisez comme étant les seuls à être dans la vérité, votre vérité!!!!Quelle prétention quand vous ou à défaut vos supérieurs sont dans le blasphème permanent…L’argent, les pédophiles, les manipulations mentales, les images subliminales, les réecritures de la bible en fonction de vos idéaux…………etc,etc…évidement rein de tout cela est vrai d’après vous…les apostats,comme vous dites si bien,ne font que dire des mensonges!!! et pourquoi pas…..Allez, ouvrez les yeux, ouvrez vos cerveaux,ouvrez vos coeurs et vous vous apercevrez des énormités mensongères que l’ont vous fait croire et que vous colportez comme étant des paroles”” divines”” ..
    Vous n’avez pas le monopole de la pensée divine, vous en êtes très très loin, alors ne vous plaignez pas et ne gémissez pas face à vos contradicteurs…

    Répondre
  4. Jean-Luc Martin-Lagardette Auteur de l’article

    Les discriminations organisées par les Nazis il n’y a pas si longtemps sur les juifs, les handicapés, les tziganes… et les témoins de Jéhovah, souvent avec le soutien de Français, n’ont apparemment pas servi de leçon.
    Les paroles de haine et de fausse morale déversées sur ce fil de discussion me renvoient à cette sombre période. Elles me sont insupportables et me paraissent inadmissibles. Aussi, je désactive les commentaires.

    Répondre

Laisser un commentaire