Sexualité

En France, des castrations volontaires se font dans la clandestinité

Comme l’avortement hier, la castration chirurgicale (orchidectomie bilatérale) volontaire s’effectue en France sur des hommes dans la clandestinité.

Emasculateur de Reimer, tel qu'on peut en trouver sur Ali-baba

Emasculateur de Reimer, tel qu'on peut en trouver sur Alibaba.com.

La castration chirurgicale (orchidectomie bilatérale) volontaire ou de confort, considérée comme mutilation sexuelle, est interdite en France et dans beaucoup de pays européens. Un médecin peut être radié de son ordre s’il effectue ce genre d’opérations.

Pendant longtemps, les patients faisaient appel à un vétérinaire ou à une infirmière complaisante pour calmer leurs ardeurs. La castration existe depuis des temps immémoriaux et les motivations évoluent selon les croyances et les besoins.

Selon un connaisseur, la demande est aujourd’hui de plus en plus importante. Les personnes désireuses de castration autre que chirurgicale ou médicamenteuse ont souvent recours à des procédés fréquemment utilisés dans le domaine vétérinaire, comme la pince burdizzo ou l'élastrator, qui peuvent s'avérer très dangereux si mal utilisés, ou même à des tentatives de mise a nu de la tunique vaginale ou même d'un ou des testicules.

Mais la seule castration sure et sécurisée reste la chirurgie si elle est pratiquée avec un maximum de mesures d'asepsie, avec des gants stériles, des instruments ad hoc et du matériel décontaminé désinfecté et stérilisé au poupinel (stérilisateur à chaleur) selon un protocole hospitalier précis.

Le problème est que les médecins qui font ce type d’opérations le font sous le manteau pour ne pas être inquiétés par la justice ou le Conseil de l’ordre.

>> Voir aussi : La castration volontaire : une solution radicale pour maîtriser ses pulsions

>> Un lecteur m'écrit : « Certains pays tolèrent officiellement ces pratiques. Le plus proche et « légal  » est l’Allemagne où de façon volontaire et sous réserve d’un certain nombre de conditions, l’acte est autorisé.
Sinon, les filières les plus sûres sont toujours le Maroc, le Brésil, le Canada… où indépendamment de la législation l’acte est toléré et pratiqué à grande échelle. Pour ceux (celles) qui sont en souffrance, le Maroc demeure le filière la plus sûre pour obtenir une vraie plasturgie complète.
Nous sommes dans la même situation que pour l’IVG il y a 45 ans. Avec de l’argent on peut tout obtenir. Est ce que les personnes sont vraiment prêtes ? C’est là le point faible de ces cliniques privées.
Ceci dit, je constate un décalage entre l’interdiction française d’un geste volontaire sur son propre corps alors même que sur notre territoire sont toujours pratiquées des excisions subies parfaitement intolérables. »

96 réflexions au sujet de « En France, des castrations volontaires se font dans la clandestinité »

  1. Collectif des Ecocitoyens Marnais Indépendants et Solidaires

    Question : Cet article fait-il cas de toutes les castrations y compris celles d’homme en mutation vers une autre identité sexuelle ? Cas des transexuels ?

    J’ai du mal à croire qu’il y ait tant d’hommes candidats, quand on sait que plus de 30% des hommes de plus de 40 ans sont touchés par l’impuissance (c’est aussi une castration) ou que 41% des hommes ont déjà connu la panne sexuelle…

    Mais je me mets à la place du « mâle » atteint dans sa virilité… probablement est-ce la solution pour ne plus subir la frustration de ne plus pouvoir « assurer »…

    Les femmes et l’image de l’homme hyper-viril (que la société veut nous inculquer) ont probablement un rôle déterminant dans cette mutilation volontaire…

    Répondre
    1. Jean-Luc Martin-Lagardette Auteur de l’article

      On n’en parle jamais dans la société, mais bien des mâles subissent, plutôt que d’y adhérer, leur pulsion sexuelle. Et la société n’offre pas de solution réellement satisfaisante quand cette pulsion les perturbe au point de les pousser à des actes délictueux. Ils sont doublement victimes : d’eux-mêmes et de la culpabilité de ne pouvoir s’empêcher d’agresser leurs proies.

      Répondre
      1. castagne

        bonjour christian si je vous laisse mon adresse mail,pourriez vous me mettre en contact avec une personne qui pourrer me faire ma castration en attente de votre reponse amicalement

        Répondre
  2. Leo Marcelin

    J’ai 56 ans et je fais partie de ces hommes qui veulent se faire castrer. Marié, deux enfants, j’aspire à « une nouvelle sexualité libérée des pulsions mâles », plus douce, câline. Je pense avoir fait le tour de ma sexualité de base, place à autre chose.
    J’ai consulté plusieurs uro, personne ne veut m’opérer. Qui connait « la bonne adresse » où me faire libérer de ces deux attributs qui m’encombrent.

    Répondre
        1. castagne

          moi ca vas faire 10ans que je recherche un mec pour m oter ces deux rognons qui me genes au plus au point,mais malheureusement je n ai toujours trouver personne

          Répondre
      1. pascal

        bonjour je suis de rouen tu a dit sur ton message que tu a la solution pour etre castre je prefere par tl mon numero et 0664668050 et on discute merci by

        Répondre
  3. Jean-Luc Martin-Lagardette Auteur de l’article

    Face au refus des chirurgiens de les opérer, des hommes trouvent des praticiens qui acceptent de le faire dans la clandestinité, comme l’avortement auparavant, c’est-à-dire avec des risques non maîtrisés. Ces opérateurs sont accessibles par internet.
    D’autres peuvent tenter leur chance dans des pays où la pratique existe à certaines conditions, comme en Suisse, au Canada ou en République Tchèque.

    Répondre
    1. bug

      je comprends cette réaction et ressent le même besoin j ai moi aussi fait le tour de la question et j ai cette envie depuis plus de six ans car je pense que ceci ne m apporte plus rien je suis d ailleurs déjà steril par vasectomie depuis 6 années et n ai aucun regret je désir porter a vie en attendant une cage de chasteté je ne suis ni obsédé ni dangereux pour moi ni pour les autres

      Répondre
  4. sud

    Bonjour,
    j’ai decidé de me les faire enlever. (je veux le faire depuis une quinzaine d’années. ça fait assez de temps pour être sur de ma decision).
    je cherche donc un chirurgien en france,
    (ou un autre pays d’europe).
    merci de me contacter.

    Répondre
    1. Michel

      Bonsoir,

      je regarde ton article avec attention et je voudrais savoir si tu as trouvé un chirurgien pour enlever tes testicules.

      Merci.

      Répondre
      1. Brand

        Si c’est leur désir pour quoi pas leur donner se qui veulent et ton dans pay de liberté ou égalité de fraternité mais tout c’est mots sont faut et bien triste de voir la France comme ça une vraie honte

        Répondre
  5. cosson

    si je vais chez le dentiste me faire arracher une dent . c est ireversible pourtant on me lenlevera nos testicules sont notre proprietee alors laissez nous en fire ce que l on desire

    Répondre
  6. blaesy67

    +etant transgenre je cherche aussi depuis !!!! un chirurgien . le seul qui ne s y opposait pas me demandait l accord d un psy ,lol qui n y connait rien bien sur donc retour case depart . Si vous en connaissez un bien je suis preneuse

    Répondre
    1. Jean-Luc Martin-Lagardette Auteur de l’article

      J’ai le mail d’un homme qui fait ce genre d’opération. Il s’était manifesté suite à mon article. Mais je ne puis publier ses coordonnées car il refuse de donner des références et des garanties sur sa formation et son travail. Je ne peux pas prendre la responsabilité de vous envoyer chez n’importe qui, ne sachant pas à qui j’ai affaire…

      Répondre
      1. pierredudoubs

        bonjour
        j’ai 61 ans ,je recherche quelqu’un qui veux me castré,je connais personne
        j’espere avoir de bonne nouvelle

        Répondre
  7. Alain

    J’ai 50 ans et je suis allé en Grande Bretagne (chirurgien) pour me faire castrer, l’opération est rapide, il propose même de filmer l’opération et de vous remettre les testicules. Pas de problème et plus de sexualité, ma femme a un amant….

    Répondre
      1. Alain

        Je ne peux pas donner l’adresse..un parent qui habite là bas travaille avec le chirurgien. Il travaille très bien, en 2015 il m’a castré et proposé de me couper le pénis j’ai refusé mais j’y suis retourné l’année dernière…En une demi heure il m’a enlevé le pénis, c’est assez douloureux par contre! je n’ai donc plus rien et je suis tranquille. J’ai toujours mes deux testicules en souvenir dans une sorte de bocal.

        Répondre
        1. PASCAL

          merci de ton témoignage ALAIN, j’ai failli me faire castré avec l’ablation du scrotum car je désirais être lisse entre les jambes. Mais la clinique avec laquelle j’avais pris contact en BELGIQUE a fermé!
          je recherche des témoignage pour connaitre les effets de la castration car il se dit beaucoup de choses à ce sujet, il semble que les effets sont très variables!

          Répondre
  8. julien C

    je pense que beaucoup d’hommes (dès leur 12-13 ans) ont cette pulsion ! certains en resteront à l’état de fantasme mais d’autres passent à l’acte véritablement.On ne peut pas les juger pour l’envie qu’ils ont de disposer de leur corps comme bon leur semble. Ceci dit, comme c’est irréversible, cette décision ne doit pas être prise rapidement.

    Répondre
  9. sud LR

    Bonjour,
    je cherche désespérément…
    pouvez vous me donner les coordonnées de ce chirurgien ?
    je souhaite faire ça le plus vite possible.
    (décision prise il y a une quinzaine d’années, mais toujours pas fait faute d’avoir trouvé un chirurgien).
    j’en ai vraiment marre d’attendre toutes ces années…
    merci beaucoup

    Répondre
  10. Camille

    Bonsoir

    J’ai 54 ans et ça fait une quinzaine d’années maintenant que je cherche à me faire retirer les organes génitaux (je ne compte plus le temps passé à ce sujet sur les sites web …). La castration chimique ne m’intéresse pas car mon problème est d’ordre dysmorphophobique, c’est-à-dire que j’ai la conviction profonde que cette partie de mon anatomie n’est pas la mienne, me dérange esthétiquement, m’empêche de vivre sereinement … Certains y verront peut-être l’influence médiatique affichant un peu partout l’image de la femme sous toutes les coutures mais cela ne change rien … Aussi, je serais infiniment reconnaissant à la personne qui puisse me mettre en relation avec un « cutter » reconnu compétent. Kiss.

    Répondre
  11. lorimier thierry

    bonjour j’ai 54 ans pourquoi ne pas pouvoir se faire castrer alors que notre sexe et a nous laisser la liberté de notre envie beaucoup d’homme ont envie vive la castration libre

    Répondre
  12. Jean-Luc Martin-Lagardette Auteur de l’article

    Un lecteur m’écrit :
    « Certains pays tolèrent officiellement ces pratiques. Le plus proche et « légal  » est l’Allemagne où de façon volontaire et sous réserve d’un certain nombre de conditions, l’acte est autorisé.
    Sinon, les filières les plus sûres sont toujours le Maroc, le Brésil, le Canada… où indépendamment de la législation l’acte est toléré et pratiqué à grande échelle. Pour ceux (celles) qui sont en souffrance, le Maroc demeure le filière la plus sûre pour obtenir une vraie plasturgie complète.
    Nous sommes dans la même situation que pour l’IVG il y a 45 ans. Avec de l’argent on peut tout obtenir. Est ce que les personnes sont vraiment prêtes ? C’est là le point faible de ces cliniques privées.
    Ceci dit, je constate un décalage entre l’interdiction française d’un geste volontaire sur son propre corps alors même que sur notre territoire sont toujours pratiquées des excisions subies parfaitement intolérables. »

    Répondre
  13. Lang

    Bonjour,

    Moi aussi je veux me faire castrer. En partie parce que je suis transgenre et aussi parce ces parties génitales me font souffrir chaque jour. Je suis également Asperger.

    Répondre
  14. Michel

    Bonsoir,

    Actuellement je vis avec une prothèse pour un testicule, suite à maladie vécu il y a plusieurs années. Cette prothèse me gêne moralement et physiquement, et je voudrai me la faire enlever.
    Je suis toujours gêné et je souhaite me faire enlever l’autre également. Je me sentirais beaucoup mieux dans ma tête.

    Si quelqu’un peux me donner conseil.

    Merci

    Répondre
  15. Jean-Luc Martin-Lagardette Auteur de l’article

    Les affaires de pédophilie, actuellement à la une des médias (Eglise catholique, Education nationale), sont traitées sous le seul angle moralo-judiciaire.
    Certes, cet angle est important, mais ne voir que lui empêche tout traitement efficace du problème. En effet, nombre de pédophiles sont eux aussi victimes – et parfois doublement. Victimes souvent parce qu’ils ne font que reproduire un schéma qu’ils ont subi dans leur enfance. Victimes souvent également parce qu’ils souffrent horriblement de ne pouvoir maîtriser leur sexualité.
    J’ai été frappé par le nombre et la détresse de ces hommes qui souhaiteraient pouvoir être castrés. Or, la loi le leur interdit en France. Et personne ne leur propose de solution de remplacement. Ils sont abandonnés, laissés seuls avec leurs tensions qu’ils haïssent. Ni les pouvoirs publics, ni le monde médical ne leur viennent en aide.
    Faut-il pétitionner pour leur permettre d’être volontairement émasculés dans des conditions sanitaires, juridiques et psychologiques adaptées ?

    Répondre
  16. Michel

    Bonjour,

    Je veux me faire enlever les testicules car depuis que j’ai une maladie et l’ablation d’un testicule, je ne vis plus.

    Je souhaite enlever la prothèse ainsi que l’autre testicule.

    Merci pour votre aide.

    Répondre
  17. lepeme

    bonjour,
    j’ai 51 ans et j’ai tjrs voulu etre castré.
    mon père à eu des actes sexuels sur moi etant tres jeune et il ma contaminé ma vie.Aujourd’hui je suis accros au sex .Je prend plaisir à me mutilé les parties génitales,exhibition ect.Du moment que je suis seul ,j’ai des pulsions sexuelles depuis tout temps.Je porte souvent une ceinture de chastetée pour cacher cette chose qui est la cause de mon etat mental.AIDEZ MOI SVP

    Répondre
  18. kinane39

    Bonjour le forum , Voici mon avis sur le fait de vouloir en pleine conscience subir l’ablation de la seule chose qui différencie l’homme de la femme et qui pour moi en tous cas sont la cause certaine d’un profond déséquilibre mental , qui par mes masturbations multi quotidiennes me pourrissent la vie , auquel s’ajoute depuis peu de temps mes pulsions de désir plus que perverses pour toutes scènes sexuelles avec de jeunes acteurs ou actrices et don les vidéos sont de plus en plus accessible sur le net malgré que normalement elles sont totalement interdites , j’ai trop honte de moi mais pourtant j’en suis devenu totalement accro ,
    Je me dois de vous confesser aussi que je suis transgenre depuis toujours , que je suis une petite chose née très efféminée au point d’avoir subie beaucoup trop de conflits avec mes parents et mes proches sur mon refus d’être un garçon , une seule personnes semblait comprendre et en tous cas ne faisait rien pour que je me comporte pas avec lui comme une fille , c’était le meilleurs ami de mon père , j’étais tout le temps fourrée chez lui et c’est comme ça qu’en jouant au papa et la maman avec lui et la jolie poupée qu’il m’avait acheté , j’ai connue peut être beaucoup trop jeune mes premier rapports sexuels , mais je devais pas être si innocente que ça puisque même lorsqu’il m’a pénétré pour la toute première fois mon petit zizi était dans une érection qui à dépucelé aussi mon prépuce bien avant que je connaisse mes première éjaculations ,
    Plus tard dans ma vie quand je m’interrogeais sur mon hyper-sexualité compulsive , je me disais que c’est parce que je pouvais m’épanouir qu’en étant pervertie à l’extrême et en me soumettant à des jeux où j’étais mise en esclavage pour y subir les pires humiliations dépraventes tout en prenant des indescriptibles panards cérébraux qui me laisse aucun doute sur mon addiction masochiste à aimer ressentir les plaisirs que prennent les personnes Dominantes à me punir et me châtier sévèrement jusqu’à ce que ma souffrance apaise leurs besoins de me faire expier mes fautes , Bref jusque là tout va bien puisque je suis consentante et plus que demandeuse , mais c’est surtout les faits que j’ai lu sur les enfants abusés sexuellement et que paraît il pour certain d’entre nous on aurais tendance à reproduire et ça c’est un cauchemar qui me hante de plus en plus et que je veux jamais vivre ,
    Je précise que je suie un THS ( traitement hormonal de substitution ) à vie qui a été associé les premier mois avec androcure un castrateur chimique , mais bien qu’il soit destiner à me rendre stérile et que j’en ai apprécié les bien fait sur mon mental bien avant de ceux sur mon physique , mon traitement ne change pas grand chose à ma libido excessive et mise à par une légère diminution de ma verge j’y trouve pas un réel apaisement à mes turpitudes typiquement masculines que je déteste en moi.
    Alors en mon âme et conscience je vois pas d’issue à mon avenir sans être émasculée totalement par l’ablation de mes testicules qui sont non seulement pour moi un outrage à ma féminité ou à celles de la trop grande place qu’elles prennent dans mes petites culottes , mais aussi parce qu’elle perturbes trop le petit cerveaux de la créature gentille et docile que veux être à 200 %
    Bien sur , me direz vous , je pourrais opter pour la vaginoplastie , mais si je suis loin d’ être un mâle , je n’est pas la prétention de vouloir usurper la splendeur anatomique et la perfection psychique qui m’ont toujours fasciné dans le vrai genre féminin , de plus j’aurais beau tout faire dans ce sens , hélas je deviendrais jamais une femme à part entière avec un grand F , je suis qu’une fille manquée , je l’assume et je veux plus avoir honte de le montrer , étant naturiste j’avoue que j’aime assez les regards sur mon ambiguïté , il me tarde vraiment que l’on remarque aussi que suis castrée et donc inoffensive.
    Je trouve des aberrations dans les lois françaises ou la aussi il reste beaucoup de machismes inégalitaires , une femme peut facilement se faire ligaturer les trompes si elle le souhaite , par rapport à nous ou la seule solution autorisée à nos problèmes est la castration chimique dont on ne mesure pas encore les causes sur la santé à long terme et qui dans les affaires criminelles ou d’abus sexuelles est loin de prouver son efficacité , d’ailleurs à ce sujet tous le monde clame > et je suis surprise qu’il y ait pas d’amateur ( trice ) pour ce genre de trophée avec les volontaire comme moi.
    Comment expliquer que dans notre pays de liberté on laisse certain chirurgiens plus que douteux défiguré ou provoquer des traumatismes très graves au nom soit disant du bien être mental par l’esthétisme apparent de leurs clientes ? Aillant vue des vidéos de ce qu’il appellent du « pas sans risque » et possédant aussi quelques court métrage montrant des interventions chirurgicales d’ablations des testicules , où il y a mon avis pas besoin d’être un(e) virtuose du bistouri pour nous libérer à jamais sans risque de ce que j’appelle mes 2 tumeurs au cerveaux , car je supporte plu d’être dictée et donc soumise par ma testostérone qui empoisonnent mes neurones et perturbent dangereusement mes pulsions sexuelles perpétuelles.
    Alors non ! celle ou celui qui accompli cette acte ultime de délivrance ne devrais pas avoir peur d’être poursuivi en justice , mais au contraire devrait être considéré comme des chirurgiens esthétique de la beauté intérieure , de plus , c’est ma conviction personnelle , ils ou elles sont des héros par défaut car en faisant de nous des eunuques ils agissent bien avant que certain d’entre nous , conscients de ne pas maîtriser nos plussions , deviennent des fléaux pour la société.Basée sur la dignité humaine ? ceux qui défende cette lois devraient plutôt s’interroger sur l’indignation que représente les prédateurs sexuelles trop souvent multi récidivistes , mais surtout penser à leur victimes , qui si par chance il ne les ont pas assassiné , elles en gardent de lourds séquelles à vie.
    C’est quand même un comble que des associations qui prône la défense et le bien être des animaux , castrent et stérilisent systématiquement tous les pensionnaires de leurs refuges juste parce qu’il peuvent se reproduire naturellement et que moi qui suis déjà stérile on m’autorise pas à me faire retirer ce qui me sert à rien de bien et quant on me dit que je pourrais plus jouir , il faut savoir que c’est pas mes éjaculations qui me procure du plaisir , elles sont plus pour moi ce qui sonne le glas de ma jouissance , je prend vraiment mille fois plus de bonheur en me faisant sodomiser de maintes façons même les plus humiliantes , donc une fois castrée je passerais plu mon temps à me branler seule comme une débile et je pourrais me donner à fond ailleurs que devant mon ordi ,
    Je suis célibataire et sans collier , donc mon corps n’appartient qu’a moi , je veux prendre le droit de choisir ce qui est le mieux pour moi , et si après mures réflexions je veux absolument et rapidement vivre libre de ne plu avoir de couilles au cul , ou du moins que se ne soit plu jamais les miennes , ben aucune lois ne m’en empêchera nah !
    et vous qu’es que vous en pensez hein ? seriez vous prêt(e) à signer une pétition adressée au ministère de la santé ???
    Ps , je répond aussi en Pv nane.39@sfr.fr

    Répondre
      1. sortilege

        Je veux bien signer une pétition pour qu’enfin tout homme volontaire puisse se faire castrer physiquement ,sans avoir honte de son choix .La castration, ne doit plus être une punition .Elle doit pouvoir libérer les déviants sexuels qui en ont besoin .

        Répondre
  19. waloouWalooune

    Bonjour,
    J’ai 51 ans et je fais partie de ces hommes qui veulent se faire castrer car j’en ai assez de passer mon temps à me branler seul comme un débile devant mon ordi, ce qui me met dans une grande souffrance.
    Je me travestie et mes couilles ne me servent à rien car je prends mille fois plus de plaisir en me faisant sodomiser de maintes façons même des plus humiliantes.
    Ainsi, je serais reconnaissant à toute personne qui puisse me mettre en relation avec un « cutter » reconnu compétent.
    Mon mail : waloou@live.fr

    Répondre
  20. castagne

    bjr j ai 43 ans et depuis 5 ans maintenant je recherche un mec ki serait capable de me les enlevées,j en ai marre d avoir ce paquet entre les jambes qui ne me sert a rien a part me gené.merci d avoir une reponse.

    Répondre
  21. sortilege

    Au lieux de se les faire couper,il y a aussi la pulpectomie ,qui consiste a aspirer l ‘ intérieur des testicules .Après ça,Plus de problème avec le sexe 😉
    « Pour vivre heureux vivons castré  » .

    Répondre
  22. Christian

    Bonjour j’ai 55 ans bisex passif et cherche aussi a me faire castrer pas évident j’ai essayer par injection d’alcool dans les testicules pour commencer je me suis planter des aiguilles chirurgicales pour voir l’effet et ensuite seringue et alcool 10 ml par injection il parait que les testicules deviennent toutes dure et petite
    pas efficace si quelqu’un a essayer ou a une adresse merci
    sdp1@hotmail.ch

    Répondre
      1. gigi trav

        Bonjour Sortilege, Quand tu dis  » tombe tout seul  » qu’entends-tu par là, car je suis très intéressée depuis des années pour me faire castrer mais je ne veux pas trop me faire  » charcuter  » pour avoir enfin la satisfaction de ne plus rien avoir entre les jambes qui pendouille et quei ne me sert à rien! Merci de ta réponse

        Répondre
  23. boby

    j’ai été castré par élastrator lors de la croisiere sm amazone,que des femmes et moi travesti soubrette docile,n’ayant pas d’érection elles ont demandées a ce que je sois castré,je l’ai accepté pensant a une simulation et bien pas du tout,bien réel ,attaché a un poteau jambes écartées,le mèdecin m’as posé l’élastique avec une pince spéciale sans aucune anesthésie devant les femmes de la croisiere,j’ai eu très mal pendant les 5 heures que je suis resté attaché,elles venaient voir le changement de couleur de mes testicules,peu a peu la douleur s’est estompée,les testicules devenant insensibles,l’élastique m’as été enlevé un mois plus tard. .

    Répondre
    1. jmlarochephotographerLaroche

      Bonjour tu as de la chance d avoir trouvé pour ne plus avoir de testicules.moi je suis travestie très soumis à homme ou femme et recherche à ne plus avoir ses boules qui ne me servent à rien ne jouissant pas de se côté là et comme cela étant très cérébrale merci de m écrire ou je peux trouver pr faire retirer se surplus merci bisouss

      Répondre
    2. solange.piggy

      Bonjour boby,
      Ton expérience m’intéresse beaucoup, j’aimerais me faire castrer et subir une pénectomie devant une assistance de Femmes Amazones. Si tu pouvais me donner leur contact ou si Elles voient mon appel…
      solange.piggy@yahoo.fr

      Répondre
  24. Chris

    Bonjour je recherche aussi a me faire castrer sans résultat pour l’instant et voudrais aussi dialoguer avec une personne castrée pour connaître les réactions de notre corps pulsion etc. par avance merci
    Chris

    Répondre
  25. Heron

    Je suis allé au Maroc pour me faire castrer, aucun problème mis à part le coût de l’opération..la clinique est très sérieuse et pas de problème d’infection. Vous vous endormez avec vos testicules et vous vous réveillez avec une boite métallique les contenant si vous le désirez. De toute façon ils ne me servaient plus…

    Répondre
  26. gigi trav

    Je trouve çà génial !! Nous sommes vraiment en retard vis à vis de certains pays qui pratique la castration de façon légale et même si cela se fait dans la clandestinité, du moment que c’est pratiqué c’est quand même mieux que chez nous !

    Répondre
  27. Combot Jean ou janine

    J ai voulu me Castres en plaçant une bande delpeau autour de mes testicules bien serré .ils s on devenus énormes au bout de trois jours j été obliges de tout enlevé car sa me faisait mal et je saigniais à quatre emplacements sure une longueur de centimètre j ai encore un autre moyen à faire que je garderai pour plus tard car pour moi comme on dit il n y pas de problème il n’y a que des solutions.

    Répondre
  28. Sandra Besse

    Qui a utilisé la pince élastrator pour se castrer.
    Est-ce douloureux, combien de temps faut-t-il garder l’élastique serré sur les testicules ?

    Répondre

Laisser un commentaire