Sénégal : bientôt un Conseil de presse

Les professionnels de l’information du Sénégal vont se doter, « dans les premières semaines de l’année 2009 », d’un Comité d’observation des règles d’éthique et de la déontologie dans les médias (Cored).

 

Cette instance veillera au respect des normes qui régissent la profession. Après plusieurs mois de réflexion, le comité chargé de réfléchir sur son statut et son règlement intérieur a procédé, samedi 20 décembre 2008, à la restitution de son travail en présence des rédacteurs en chef réunis au Centre d´études des sciences et techniques de l´information (Cesti).

 

La future autorité d’autorégulation des médias sénégalais sera bâtie sur « une large concertation », pour éviter « le manque de légitimité » du précédent Conseil pour le respect de l’éthique et de la déontologie (Cred), a expliqué à l’Agence de presse sénégalaise (APS) Ibrahima Bakhoum, président du comité de réflexion chargé de la création de cette instance. «Cette fois-ci, nous avons décidé d’y aller avec les patrons de presse, la société civile, les journalistes eux-mêmes, qu’ils appartiennent simplement à des rédactions ou soient constitués en réseaux».

 

Le comité exécutif de ce conseil de presse sera constitué de neuf membres : deux patrons de presse (un du service public et un autre du service privé), deux journalistes, un technicien de la communication sociale, un représentant du ministère de l’Information, un représentant de la société civile et un représentant d’une institution de médiation sociale.

 

Laisser un commentaire