Sociologie

Les Témoins de Jéhovah, un classique de l’étude des groupes religieux minoritaires

Comme en témoigne ce numéro de Subsidia III sur les Témoins de Jéhovah, ce mouvement intéresse toujours les chercheurs. Il a fait l’objet d’un colloque organisé en avril 2016 par la faculté des Études comparées des religions d’Anvers.

Charles Taze Russell, fondateur des étudiants de la Bible dont une branche deviendra les Témoins de Jéhovah sous l'impulsion de Rutherford. Auteur du portrait à l'huile : JL ML.

Page de garde des Actes du colloque. Charles Taze Russell a fondé les Étudiants de la Bible dont une branche deviendra les Témoins de Jéhovah.
Auteur du portrait à l'huile : JL ML.

Acta TJComme le dit le sociologue Régis Dericquebourg dans l'introduction de l'ouvrage, le « Mouvement des témoins de Jéhovah a longtemps été ignoré par les chercheurs en sciences sociales et historiques. (...) En France, en dehors des livres polémiques, plusieurs ouvrages [les] ont présenté au public d'une manière raisonnée en s'appuyant sir les travaux scientifiques disponibles. (...) Les thèses sociologiques, historiques, juridiques, psychologiques se sont  multipliées puis à nouveau l'intérêt sicentifique s'est détourné d'eux pour s'orienter vers le phénomène des nouvelles religiosités parfois appelé New religious Movements. Mais, à côté du foisonnement des études sur les nouvelles formes de religions et sur les résurgences de l'ésotérisme et du gnosticisme, certains chercheurs ont conservé un intérêt pour les Témoins de Jéhovah qui sont devenus un classique de l'étude des groupes religieux minoritaires ».

Le Bureau de l'European Observatory or Religion ans Secularisme a réuni un colloque en avril 2016 à Anvers pour rassembler les recherches actuelles sur le T.J. et les autres descendants du "Russellisme" dont ils sont issus.

Tables des matières :

Table matières Acta

Table matières Acta 2

> Pour tout renseignement : antwerpfvg.org

 

Une réflexion au sujet de « Les Témoins de Jéhovah, un classique de l’étude des groupes religieux minoritaires »

  1. Emile Mas

    j’ai rencontré des Témoins de Jéhovah sincères, altruistes, ouverts, etc bref, ils essayaient de vivre comme les premiers chrétiens ( refus de participer aux guerres, etc)
    Par contre, certains responsables sont sectaires, absolument certains d’être les seuls protégeables par notre Créateur.
    En général, les enfants sont élevés selon des principes moraux de haut niveau . Il est regrettable que, prenant à la lettre une enseignement des Ecritures prescrivant de ne pas boire du sang, certains Témoins refusent les transfusions sanugines, même lorsqu’il s’agit de sauver un enfant.
    Emile Mas, croyant autonome .

    Répondre

Laisser un commentaire