Les nouveaux métiers du journalisme (1)

Je suis intervenu dans l´atelier « Nouveaux métiers du journalisme » organisé par le Social Media Club France (voir ci-dessous) le mercredi le 17 février 2010 à 19h. Les présentations étaient très riches.

 

>> Le compte rendu de la séance (au 23/02/10).

 

>> Compte rendu + extraits vidéo sur lavoixduddo, site consacré au journalisme "qui bouge encore".

 

Dans un contexte d’émancipation du lecteur-citoyen, la réflexion sur le 4e pouvoir est indissociable de l’évolution de la démocratie. A l’heure d’un lectorat hétérogène, comprenant une nouvelle forme de lecteur en quête d’investissement, ou de reconnaissance, ou de relative transparence, s’inventent sous nos yeux de nouvelles formes d’enquêtes et de rédaction.

 

Le sujet sera abordé au travers d’exemples concrets expliqués par les acteurs de ces nouvelles pratiques suivi d’un débat avec la salle et d’un cocktail. Personnellement, je partagerai les enseignements de mon enquête participative sur l´obligation vaccinale menée avec les internautes d´Agoravox en 2007.

 

Inscription préalable possible sur amiando. Frais d’inscriptions de 10€. Sinon paiement sur possible le jour même également possible.

 

Lieu  : La Cantine, 151 rue Montmartre, Passage des Panoramas, 12 Galerie Montmartre, 75002 Paris.

 

Les intervenants :

 

- Jean-Luc Martin-Lagardette, journaliste, auteur de l’enquête participative avec la communauté d’agoravox sur l’obligation vaccinale. Nouveau métier : journalisme crowdsourceur.


- Philippe Checinski, Co-fondateur de Citizenside. Nouveau métier  : journalisme témoignage d’actualité.


- Benoit Raphaël, Rédacteur en chef du Post. Nouveau métier : journalisme en réseau.


- Luc Hermann, journaliste (agence de presse Premières Lignes télévision) et initiateur de la campagne Libertés d’informer. Nouveau métier  : journalisme d’enquête.

 

- Pascal Riché, Rédacteur en chef, rue89. Nouveau métier  : journalisme coproducteur.

 

Animation des débats par Julien Jacob, Co-fondateur du Social Media Club France.

 

Le Social Media Club France est le chapitre français du Social Media Club (SMC). Ce dernier est né en 2006 à San Francisco, en Californie, à l’initiative de Chris Heuer, sous une première version informelle mais déjà avec le but d’« identifier, développer et diffuser les bonnes pratiques en termes de nouveaux media ».

 

Le chapitre français du SMC a été créé en septembre 2007, pour devenir  une association loi 1901 l’année suivante, à l’initiative de Pierre-Yves Platini, Alban Martin, Julien Jacob et Bertrand Horel, soutenus par l’association Silicon Sentier (représentée de manière permanente au conseil par Maud Etienne et Antonin Torikian). L’objectif de l’association française est double  : porter l’usage des media sociaux dans de nouveaux domaines, notamment le secteur public en France  ; exporter le savoir-faire français en matière de média sociaux en Europe.

 

SMC France compte plus de 150 membres.

 

>> Un Livre blanc des médias sociaux est téléchargeable ici.

Laisser un commentaire