La raison est double

Contrairement à ce que croit le sens commun, il n’y a pas qu’une seule rationalité. C’est pourquoi les hommes ont tant de mal à s’entendre : chacun raisonne d’après son système qu’il croit être le seul véritable.

En simplifiant à l’extrême, il existe deux grands courants philosophiques : ceux qui postulent une absence de cause unique à l’univers et ceux qui pensent que cet univers est né d’une volonté (cause unique).

De ce fait, il est au moins deux logiques, deux rationalités, qui s’affrontent en permanence dans le monde. La première, matérialiste, je la nommerai le matérationnel (logique construite sur l’idée que la matière, qui seule compte, vient du « hasard et de la nécessité ») ; l’autre, basée sur l’idée d’un principe causal unique, l´Esprit, le spirationnel.

Si déjà nous pouvions chaque fois nous situer dans les discussions, nous saurions mieux à quoi nous en tenir face aux expressions de l’autre.

Le danger serait de croire que la matérationnel représente la démarche cognitive laïque. La vraie laïcité épistémologique consisterait à accorder un même droit de cité aux deux logiques.

Laisser un commentaire