Tribune libre

La métaphysique, une réponse à la quête des jeunes

Qui suis-je et que fais-je sur Terre ? Ces questions, même des très jeunes enfants se les posent. Mais personne pour y répondre car, dans notre société plus avide de confort matériel que de métaphysique, rares sont les personnes capables de donner une réponse satisfaisante à des jeunes en recherche.

Par Paul Vinel

vinel-3

Paul Vinel.

"Le débat sur la laïcité est devenu hautement inflammable. Il est l’otage de manieurs d’idées, qui n’en sont plus à leurs premières outrances. » C’est le NouvelObs qui le dit ! La place des religions dans notre France laïque est encore et toujours un sujet de controverse.

Les religions existent depuis la nuit des temps et ne sont pas prêtes de disparaitre. Le plus souvent elles ont été facteur de civilisation, nombreux sont les bienfaits apportés par elles : repos hebdomadaire, enseignement, soins hospitaliers, œuvres sociales, abolition de l'esclavage, Droits de l'Homme, etc... La liste est longue. Mais de tout temps des guerres de religion ont également existé, et cette situation va perdurer.

La naïveté n’est pas de mise face à certains excès car les religions peuvent aussi être facteur de violence, car même si elles sont d'inspiration divine, elles sont aussi et surtout mises en œuvre par des humains. Ni entièrement bonnes, ni entièrement mauvaises, elles sont ce que leurs membres en font.

L'interdiction des signes religieux ostentatoires au sein de l'école publique était une idée attractive : elle devait offrir aux écoliers un environnement neutre, exempt de tout prosélytisme religieux. Mais elle a totalement échoué : les apprentis djihadistes qui ont tenté de se rendre en Syrie ou en Irak, ou commis des attentats en France, ne sont pas issus d'écoles religieuses, mais ont tous été éduqués dans des écoles publiques vides de tout symbole religieux.

Comment cela a-t-il été possible ?

Personne pour les guider

Comme l’a dit Hubert Reeves, célèbre astrophysicien, nous sommes tous des poussières d'étoiles perdues en plein Univers. Et chacun de nous un jour ou l'autre s’est posé la question : qui suis-je et que fais-je sur Terre ? Cette question, même des très jeunes enfants se la posent. Mais personne pour y répondre car dans notre société plus avide de confort matériel que de métaphysique rares sont les personnes capables de donner une réponse à des jeunes en recherche. Et quand survient un recruteur djihadiste avec des fausses réponses, certains de ces jeunes le croient et le suivent. Voilà comment nos jeunes deviennent des criminels immondes : ils cherchaient un sens à la vie, mais personne pour les guider !

De toute évidence l’obscurité en elle-même n’existe pas, il s’agit juste d’un concept utile pour qualifier l’absence de lumière. N’existant pas, l’obscurité ne peut donc être supprimée, cependant une simple bougie suffit à la faire reculer. Il en va de même de l’obscurantisme : impossible à éradiquer mais facile à faire reculer grâce à un apport de connaissances vraies !

Faire revenir Dieu à l’école

Cela est le rôle des média, mais surtout le rôle de l’enseignement. Après avoir chassé Dieu des écoles, il est urgent de l’y faire revenir. Le vide métaphysique dans lequel les jeunes ont été abandonnés, a permis aux recruteurs djihadistes de les embrigader dans leur entreprise haineuse. Un enseignement du fait religieux pour ouvrir des horizons aux élèves tout en les laissant libres de leurs choix futurs, est à mettre en place de toute urgence.

Dans notre monde globalisé, la multiplicité des opinions, des croyances religieuses et philosophiques est inéluctable. De ce fait la liberté de conscience, déjà inscrite dans notre Constitution, est tout simplement incontournable. Mais comme toute liberté, elle s'arrête là où la liberté des autres commence. Le Code de la route a permis la libre circulation des véhicules et des individus tout en assurant leur sécurité. De même la laïcité doit permettre la liberté de conscience et d’expression de chacun tout en respectant la dignité de tous.

Une noble tâche !

> Nouvelobs : 50 nuances de laïcité... Et vous, quel laïque êtes-vous ?

2 réflexions au sujet de « La métaphysique, une réponse à la quête des jeunes »

  1. Paul Vinel

    Tout à fait d’accord. Et il n’y a pas que Dieu à faire revenir à l’école. Il y a bien aussi la philosophie, mais également tout ce qui donne un sens à la vie. La nouvelle tablette, le futur ordi, les frasques des people, tout cela est amusant un temps mais ne suffit pas à remplir une vie. Les voitures sans chauffeur et les robots de plus en plus performants arrivent à grande vitesse et vont mettre encore plus de personnes au chômage. Notre société est face à un énorme challenge, elle doit se réinventer de fond en comble. Nous tous, vieux et jeunes, nous devons imaginer une toute nouvelle société, et ce seront les jeunes d’aujourd’hui qui devront la mettre en place.
    Alors il est urgent de les y préparer.
    Paul Vinel

    Répondre

Laisser un commentaire