Jo Cox, «passionnée, compatissante et loyale»

La députée travailliste Jo Cox, 41 ans, a été assassinée le 16 juin 2016 par balles dans le nord de l’Angleterre. Débredinoire lui rend un hommage par le dessin.

Jo Cox JL MLMartyre de la démocratie, la députée travailliste britannique Jo Cox laisse son mari Brendan et leurs deux enfants, âgés de 3 et 5 ans.

Appréciée par les députés de tous les partis, elle était particulièrement généreuse : « À sa sortie de l'université, écrit le Huffington Post, elle est devenue travailleuse humanitaire et s'est retrouvée plus souvent sur le terrain. Elle s'est par la suite attaqué aux problèmes de pauvreté infantile dans son pays, au sein d'organismes comme NSPCC et Save the Children. C'est lorsqu'elle travaillait pour Oxfam - à Bruxelles, aux Nations unies à New York et dans des zones de guerre partout sur la planète - qu'elle a pleinement acquis l'expérience qu'elle mettait en avant tous les jours au Parlement ».

Jo Cox défendait « la diversité de sa circonscription, arguant que sa communauté avait grandement bénéficié de l'immigration, qu'elle soit catholique irlandaise, musulmane indienne ou pakistanais. (...) Et quand nous lui avions demandé les trois mots que ses amis utiliseraient pour la décrire, elle avait répondu, simplement : "Passionnée, compatissante et loyale." »

 

Laisser un commentaire