Jlml.fr n’est plus : place à Débredinoire.fr !

Né fin 2006, jlml.fr m’a accompagné dans mon combat pour une meilleure qualité de l’information et un plus grand respect de la diversité intellectuelle, ainsi que dans l’expression de mes passions pour la connaissance de soi et de l’autre. Il laisse aujourd’hui la place à Débredinoire.fr.

En premier lieu, un grand merci à François Bellens, patron de 2bcom, qui a réalisé et maintenu durant huit ans jlml.fr avec talent et réactivité, et à Pierre Moorkens, président de l’Institut du neurocognitivisme (INC) et de la Fondation M, qui m’a bien aidé lors du lancement du site.

Capture jlml

Capture d'écran de l'ancien site.

Pour savoir ce qu'est un (ou une) débredinoire, voire sur "Pourquoi ce site ?"

Retraité depuis un an, j’ai ressenti le besoin de faire peau neuve. C’est pourquoi jlml.fr a mué en Débredinoire.fr dont la vocation est toujours le plaisir de communiquer avec vous et d’œuvrer pour « une écologie de l’esprit ».

Ce que j’entends par là ? D’aussi loin que je me porte mon regard dans le passé, je me vois animé par un fort désir de vérité. Je sens depuis toujours qu’il n’est pas de bonheur possible dans la dissimulation, l’erreur, l’illusion, le mensonge. Que tout ce qui n’est pas vrai nuit à mon propre épanouissement mais aussi, et sans doute surtout, à la qualité des relations que j’entretiens avec les autres.

Mais il m’a fallu longtemps pour m’apercevoir aussi combien je pouvais m’illusionner facilement, prendre mes désirs pour la réalité, refuser l’image que les autres me renvoyaient, etc. Pour comprendre combien aisément mon cerveau pouvait être lavé et pollué par des informations manipulées et des connaissances frelatées.

C’est pourquoi j’ai beaucoup investi dans l’épistémologie, la réflexion sur la façon dont nous construisons nos savoirs. Étant journaliste, je me suis d’abord intéressé, bien sûr, à la presse. J’ai pu analyser de l’intérieur comment s’élaborent les informations.

Je peux dire aujourd’hui que, après plus de quarante années d’exercice dans le monde des médias, je reste encore surpris et confondu par l’énormité des dérives et des dysfonctionnements non corrigés que l’on peut y constater.

Ce qui m’a conduit à créer avec une petite équipe en 2007 l’Association de préfiguration d’un Conseil de presse (APCP) et une revue de presse (gratuite) « Journalisme/Déontologie » (voir le scoopit en question dans la colonne de droite de ce site).

Mon désir de vérité m’a conduit aussi à m’intéresser aux savoirs scientifiques, philosophiques et spirituels, et à interroger la façon dont ces savoirs sont intégrés dans nos lois et institutions.

Enfin, il m’a permis de comprendre les dessous d’un fantasme bien français, le soi-disant « fléau des sectes ».

Aucun site de presse, hormis jlml.fr et Ouvertures, le site d’information en ligne que j’ai créé en 2007 (avec Pierre Moorkens et Eric Lombard, créateur du site Hyperdébat), n’a publié de l’information contradictoire sur cette question, si bien que mes concitoyens sont convaincus qu’il y a en France de nombreux groupes quasi terroristes qui, sous couvert de spiritualité ou de médecine douce, n’existent que pour les gruger et les conduire à la mort !

La lecture des articles parus sur ces deux sites (Ouvertures et Débredinoire) édifiera tout esprit sincère et sans préjugé. La revue de presse « Créatifs culturels » présente sur Débredinoire.fr suit également pour vous l’actualité dans ce domaine.

Voilà ce que je tenais à vous dire, vous fidèles de jlml.fr qui me rejoignez ici, et vous, nouveaux lecteurs de Débredinoire.fr avec qui je souhaite engager des échanges riches et constructifs.

Bon surf à tou.te.s !

 

3 réflexions au sujet de « Jlml.fr n’est plus : place à Débredinoire.fr ! »

Laisser un commentaire