Georgette Plana est morte : elle ne chantera plus «Riquita» ni «Les dernières paroles du Christ»

Surtout connue pour son interprétation de "Riquita" et de "Viva España", la chanteuse populaire Georgette Plana s´est éteinte chez elle à 95 ans, ce 10 mars 2013.  

Elle avait notamment chanté "Les Dernières Paroles Du Christ", beau poème mariant la foi et la laïcité républicaine :

Le Christ était cloué sur sa croix d´infamie
De ses flancs déchirés le sang coulait à flot
Des larmes sillonnaient sa figure blêmie
Et sa voix douce encore disait à ses bourreaux

"J´avais semé l´amour, j´ai récolté vos haines
J´ai jeté la lumière en votre obscurité
Vous m´avez sans pitié chargé de lourdes chaînes
Et pourtant je venais prêcher la liberté
Vous m´avez sans pitié chargé de lourdes chaînes
Et pourtant je venais prêcher la liberté

J´ai dit "Dieu te pardonne" à la femme adultère
J´ai fait de Madeleine une sainte d´amour
À l´esclave j´ai dit ´´relève-toi, mon frère
Car pour toi le soleil brillera quelques jours´´
Lorsque vous vous traîniez, rampants au pied du trône

J´ai parlé, seul, au nom de votre humanité
Vous m´avez accusé de vouloir la couronne
Et pourtant j´apportais chez vous l´égalité
Vous m´avez accusé de vouloir la couronne
Et pourtant j´apportais chez vous l´égalité

J´ai toujours soutenu la faiblesse qui tombe
J´ai toujours partagé vos sincères douleurs
Au berceau j´ai souri, j´ai prié sur la tombe
Autant que je l´ai pu, j´ai séché tous vos pleurs

Aujourd´hui même encore, à cette heure dernière
Où je suis face à face avec l´Eternité
Du haut de cette croix, je bénis votre terre
Et j´appelle le jour de la fraternité
Du haut de cette croix, je bénis votre terre
Et j´appelle le jour de la fraternité".

 

 

Laisser un commentaire