Théâtre

« Au banquet de Marianne », jusqu’au 28 juin à Paris : à consommer sans modération !

Montesquieu, Robespierre, Hugo, Jaurès, De Gaulle, et Edgar Faure malicieusement réunis à l’occasion d’un banquet républicain. Marianne en aurait rêvé… Au Théâtre des Déchargeurs à Paris jusqu’au 28 juin à Paris. Par le Wakan, une compagnie clermontoise.

banquet> Pour réserver (les Déchargeurs).

> Teaser vidéo.

> Reportage de France 3 Auvergne.

> Extrait d'un article du Froggy's Delight :

"Au banquet de Marianne" est ainsi une réjouissante leçon républicaine, une saine et nécessaire piqûre de rappel des principes qui fondent la "Gueuse", en particulier en ce qui concerne l’épineuse question de la séparation de l’Église et de l’État.

Grâce à trois solides comédiens, pour qui compte d’abord le texte, on entendra, entre autres, résonner quelques accents gaulliens, on découvrira le lyrisme de Jaurès, son appétit des mots et des hommes, on percevra la détresse de Robespierre devant un monde qui se refuse à son rêve.

Si Dominique Touzé et Emmanuel Chanal se partagent les participants tous masculins de ce banquet de têtes historiques, Danielle Rochard va incarner une Marianne si émouvante qu’elle mériterait que le prochain buste de la donzelle soit moulé d’après ses traits…

 

Laisser un commentaire